Categories
Fille de Choix Luikster

Fille de Choix #10

Girls go BOOM : Girls putting girls on stage

Girls go BOOM is a flemish feminist collective. Way before SCIVIAS, they had already given themselves the mission of fighting for women to have a better representation in music, mainly in the punk/alternative scene. They organize gigs with female bands, but also talks, workshops, debates… all of that in the purpose of seeing more girls on stage, in front of the stage, or working behind the stage, and hoping to create a vertuous circle where girls can inspire girls to take up more space and finally own the musical landscape. Follow what they do on Facebook, and don’t forget to lead a little fight of your own everyday…

What we see in the music industry today is sadly very much a mirror on what’s happening in the rest of society. We live in a patriarchal system where certain structures are in order to keep almost all the power in the hands of rich, straight, white, cis men. And even though women are half of the world’s population, in music as in greater society we are a minority. Because we have a smaller share of this stupid power thing. There aren’t only a few women on stage, but also in the (sometimes smelly, sometimes fancy) backstage. Most of the people in the industry are men. That means bookers, managers, artistic directors, sound technicians, record label owners,… Except in communication jobs – cause you know where so good in things like talking and writing and stuff – the whole music industry is super male dominated (ironically, they never let us speak though). Could the fact that it’s almost always men deciding who gets on stage be a reason why we see so few female artists? Hmmm, my spider woman sense says yes.

Throughout history the public sphere has always belonged to men while women belonged in the private sphere. You did your manly man things outside (war! politics! more war!) while we did our womanly things inside. Just think about the Victorian cliché of the Angel in the House while the husband went out to work, wore a monocle and smoked cigars in the gentlemen’s club. And even though we’re not in the 19th century anymore, we still see that men claim all the space in the public sphere. From minister posts, to speakers on conferences, to CEO positions, to interviews on tv and yes, that spot on the festival stage. Seriously, have you ever noticed that when a woman and a man cross each other on the sidewalk, the woman almost always take a step aside to let the man pass? That’s because men have the privilege to literally take up space.

We need these patriarchal structures dismantled. We need more girls and women taking up space and letting their voices heard. We need to listen to experiences of women and other minorities. Did anyone ever think that we might also like to have pockets in our pants? We do. And you know, things like equal pay and the right to our own bodies of course. We need to rethink what power means and how we deal with it.

There’s too much shit in the world going on for us to only listen to songs of sad boys crying over their broken heart. We need women screaming over a distorted guitar for the right to abortion, we need trans people making beats and rhymes about their experiences, we need ballads from black people on decolonization, we need folk songs on how capitalism is fucking up the climate and we need to sing/chant/carol/shout/grunt collectively on how refugees are welcome.

We need more girls to the front. We need our non-binary and trans friends up there with us. We need more male allies and we need to work on the issues women are confronted with at the same time we’re tackling problems dealing with racism, classicism, fatphobia, disabelism, ageism and other form of oppression.

To do so we need to claim space and to make noise. We need to go, ahum, BOOM.

Girls go BOOM
Here is their selection, almost a 100% queer/female.
Witch Fever / © Jeroen Jacobs Photo Projects
Categories
Fille de Choix Luikster

Fille de Choix #9

Mélissa Poupart: les oreilles affutées de radio béton

Dans la saga romantique entre Luik Music et la Ferarock, on vous sert en ce mois de juillet la direction d’antenne de Radio Béton à Tours. Le texte précieux de Mélissa sur la visibilité des femmes depuis le coeur d’une radio:

Récupéré in-extrémis, un mail de Juliette – du Label Luik – arrive à mon attention. Elle me propose d’être la curatrice du mois de Juillet pour la playlist “Fille de Choix”, un projet complètement cool et que j’avais découvert il y a quelque mois avec la sélection d’Ophélie de la Férarock, qui met en avant les femmes dans le secteur de la musique : par leur choix de playlisteuses et la contrainte de mettre dans leur playlist au moins 50% de morceaux interprétés/écrits par des artistes féminines. C’est un honneur pour moi d’avoir été choisie. En tant que femme, et encore débutante dans le milieu de la musique (cela ne fait seulement que 3 ans que je suis à la direction d’antenne de Béton) il est toujours difficile pour moi de m’accorder la légitimité de ce genre d’exercice. Toujours difficile d’utiliser sa voix pour dénoncer et défendre des idées. Heureusement je trouve toujours des appuis tremplin pour aller au bout de mes idées. C’est par exemple avec une collègue et amie que j’ai monté une émission 100% (Glaire Witch) qui propose du contenu chaque mois sur des initiatives féministes, des invitées au féminin, des coups de gueule aussi et mais aussi et surtout des morceaux girl power et badass à souhait ! C’est d’abord dans notre playlist que je suis allée piocher pour Luik, jusqu’à ce que ma mémoire me fasse défaut. Alors là, plus qu’une seule solution : respirer un grand coup et plonger dans la discothèque de Radio Béton pour se rafraîchir les idées.

Depuis 2014 et que je fréquente le studio, on en a vu passer des artistes féminines, mais il est vrai qu’elles sont toujours moins nombreuses que les hommes, alors il faut bien chercher. D’autant plus dans le rock, le rap ou l’électro. Pas qu’elles n’existent pas, mais qu’il est plus compliqué pour elles d’arriver jusqu’à nous, nos bacs et donc nos auditeur.ices. Et c’est un vrai problème dans la musique, mais dans d’autres domaines aussi (littérature, cinéma, sciences…). Dans les aides d’accompagnement aux artistes, combien sont-elles à pouvoir en bénéficier ; Sur scène, quel pourcentage homme-femme dans les festivals ou les salles de spectacles ? Alors merci aux initiatives qui se montent pour aider les artistes-musiciennes-autrices-compositrices à se développer, à se produire et à être vue / entendues, merci donc à Luik Music pour ces playlists ‘Fille de Choix’.

Enfin, puisque seulement 50% de femmes dans ma playlist c’est encore trop peu pour mettre la balance à niveau, je vais aller un peu plus loin et frôler les 100% ! Go girls ! Soyez fières, soyez fortes et n’ayez peur de rien !

Mélissa Poupart
La playliste par ici

Psssssst psssst PSSSST, abonne-toi à notre newsletter…

Categories
Fille de Choix Luikster

Fille de Choix #8

camille loiseau: li(b)re.

Pèle-mèle: Le Vecteur, l’A210, les Grenades, de la photographie (coup de coeur Fisheye Magazine #290), du féminisme, du bon goût et dernièrement, la moitié de l’idée originale ‘li(b)re‘, groupe de lectures partagées à voix haute né du confinement. Le futur quoi:

J’ai débarqué à Bruxelles il y a 8 ans, excitée à l’idée de découvrir une scène musicale foisonnante. À l’époque, ma culture s’était construite en ligne et il s’avérait difficile de déceler les organes génitaux cachés derrière un pseudo Soulseek. Femme ou homme, peu importe. (Je crois que c’est le moment où on rappelle que vulve n’est pas nécessairement égal à femme et pénis pas forcément associé à un homme. Voilà, c’est fait, on peut continuer.)

Le choc a eu lieu sur le tard : au Magasin 4, Ateliers Claus, Rumsteek, VK (…) on n’était que très peu de femmes, sur scène comme dans le public. J’ai ensuite travaillé au Vecteur à Charleroi et à l’Atelier 210 à Etterbeek pour réaliser que le bilan n’était guère plus réjouissant côté backstages (et pourtant, quelques années plus tard, les choses changent doucement /clap clap Scivias/).

Alors avec les quelques nanas que je croisais tous les week-ends, souvent entre deux bières et quelques gouttes de sueur, il a fallu se retrousser les manches : Axelle, Elisabeth, Julie, Maureen, Audrey, Lucie, Elise, Fatoo, Clara, Nathalie, Rita,… Et si on commençait à faire du name-dropping de meufs badass, histoire de visibiliser un peu celles qu’on laisse trop souvent dans l’ombre?

La visibilité, c’est sans doute un des vecteurs du changement. D’où l’intérêt de ces playlists (merci à LUIK pour ça!). Trois lignes directrices bercent cette sélection : femmes, eccléctisme et indépendance. La totalité des groupes et artistes choisies sont exclusivement féminines ou ont un lead féminin. Beaucoup sont signées sur des labels indépendants qui prônent les valeurs du do-it-yourself. Le tout dans un éclatement des styles et des “frontières” musicales qui j’espère vous déstabilisera autant qu’ils vous charmera. 3h30 d’écoute qui, grâce à un simple copier-coller, vous fourniront une réponse toute faite à “La musique, c’est un truc de mecs.” Bonne écoute, bon combat ! 

Camille Loiseau
Photo: Maurine Toussaint
TRACKLIST

Turiya & Ramakrishna – Alice Coltrane

Waltz – Fatima 

Philos – Park Jiha 

Tsuba O Te Ni Nokosu – Golin, Buga

Dream Girl – Ivy Sole 

A Mulher do Fim do Mundo – Elza Soares

The Strut – 30/70 

C’est normal – Brigitte Fontaine

Come Meh Way – Sudan Archives

Healer – Sampa the Great, Zaachariaha 

Diddy Bop (feat Cam O’bi & Raury) – Noname

Unemployed – Tierra Whack

1,618 – Charlotte Adigéry

With a Cherry on Top – Sneaks

Songs about you – CHIKA

Once – Nubya Garcia

Honeycomb – Kadhja Bonet

Atoll – Nai Palm 

Carry-Cot – Colleen 

I Hope You Die – Molly Nilsson

Morning Matters – Yazmin Lacey

Natural Woman – Kaiit

Je pleure tout le temps – Veronique Vincent, Aksak Maboul 

Aloha Miami – The Dreams

Le soleil dans le monde – Domenique Dumont

I’m a Dreamer – Josephine Foster

Downers – Greentea Peng

Aidez-moi – AUSGANG

Evanouie – Meryem Aboulouafa

Try – Madison McFerrin

The Mark – Cold Specks

Wake (for Grenfell) – SEED Ensemble

Tonight You Might (feat Lady Wray) – Synthia

Verse – Rhye

You’re on your own – Annelies Monseré 

Sometimes I feel like a Motherless Child – Jeanne Lee, Ran Blake

Trail of the Smiling Sphinx – Matana Roberts 

For the sun – Marissa Nadler, Stephen Brodsky 

Lessons – Kate Tempest 

After laughter (comes tears) – Wendy Rene

Free Again – Arima Ederra

The List – Moonchild

Sango – OSHUN 

A Ghost in the Train, thinking – Eiko Ishibashi 

Heavyweight Champion of the Year – Nilüfer Yanya

Babylon – Delilah Holliday 

101 FM – Little Simz 

Afqid Adh-Dhakia – Nadah El Shazly

GFM – Blu Samu, Daiko 

De mon âme à ton âme – KOMPROMAT, Adèle Haenel 

Categories
Fille de Choix Luikster

Fille de Choix #7

Minous Sanglants, le fanzine tourangeau qui se fait les griffes.

“En essayant d’être le plus transparent, respectueux et sincère possible, Minous Sanglants aborde des questions et des problématiques de société liées aux femmes et aux minorités.”

Quand Luik Music nous a lancé le défi de réaliser une playlist pour “Filles de choix”, on a d’abord été hyper flattées et fières. Chez Minous Sanglants, on a à coeur de lutter contre l’invisibilisation des femmes, et notamment dans le secteur culturel et musical. Il nous a donc semblé évident de proposer une playlist 100% féminine, avec des artistes ou des groupes dont au moins l’un des membres est une femme. Cette playlist est (très) éclectique, composée de morceaux qui nous accompagnent au quotidien. T’y trouveras des classiques, des vieilleries, des titres récents. Peut-être que t’y découvriras même ton nouveau morceau fétiche ? On espère que ces tracks te remplieront d’amour. En tout cas, on y a mis tout notre coeur.

Minous Sanglants
DISCOVER ‘MINOUS SANGLANTS’ FANZINE
Marion Legoff
TRACKLIST

SORRY - CAMILLA SPARKSSS
RADIATE - JEANNE ADDED
TOOK A LONG TIME - CARLA DAL FORNO
LA FIN DES TEMPS - MANSFIELD.TYA
WHERE WE STARTED - DEAR CRIMINALS
LES PÈRES PLEURENT EN ÉCHO - LEONIE PERNET
STRANGE WAYS - C.A.R.
HEARTS IN PAIN - RANDOM RECIPE
CARBON CONTENT - CALLING MARIAN
PAIN - BOY HARSHER
ADIEU AU DANCEFLOOR - MARIE DAVIDSON
SPACE SONG - BEACH HOUSE
CHAMBRE2 - IRÈNE DRÉSEL
INTERN - ANGEL OLSEN
UMUSUNA - FLÈCHE LOVE
SHADOW - CHROMATICS
MARAKA - MAY EAST
DANCING GIRLS - FARAH
CRUEL SUMMER - BANANARAMA
HEARTLESS - EVELYN THOMAS
GONNA GET OVER YOU - FRANCE JOLI
HOW ABOUT IT - MDMC
SOLA - LA CHICA
MANTISSA - MARINA SATTI
TIGER SONG - EMILIE ZOÉ
HOLY BIRDS - ROPOPOROSE
SUPERNATURAL POWERS - PETER KERNEL
ALWAYS FOREVER - CULTS
BELLALUCY - MELISSA KASSAB
GOCA DÜNYA - ALTIN GÜN
ICELAND - LUCIE ANTUNES
MY TRUTH - COCTEAU TWINS
FALLING - JULEE CRUISE
WHISKEY SOUR - MOLLY NILSSON
MELTED - GEYSIR
SHE WILL - SAVAGES
SERENITY - DRAHLA
SYNAPSE - LINEA ASPERA
GALLOWDANCE - LEBANON HANOVER
RETOX - ESSAIE PAS
NOV POWER - NOVA MATERIA
SANKI HIÇ DURMADI - KIM KI O
THE FIGHT - SILLY BOY BLUE
JONATHAN - CHRISTINE AND THE QUEENS (feat. Perfume Genius)
SYMBOL - ADRIANNE LENKER
HORIZON - ALDOUS HARDING
HUNTER - BECCA MANCARI
S.I.T.C. - COALS
FELLOW - LAETITIA SHERIFF
WE MIGHT BE DEAD BY TOMORROW - SOKO
LET'S MAKE LOVE AND LISTEN TO DEATH FROM ABOVE - CSS
MOODY - ESG
DECEPTACON - LE TRIGRE
UPTIGHT DOWNTOWN - LA ROUX
THE BEST THING - CHARLOTTE ADIGÉRY
BREATHE YOU IN MY DREAMS - TRIXIE WHITLEY
DEMONS - GRANDE
GREASY GRASS - SHE KEEPS BEES
ROMANCE - EX:RE
YOU COULD BE MORE AS YOU ARE - SAÂDA BONAIRE
L.A. NIGHT - YASUKO AGAWA
ON RETINAE - DIP IN THE POOL
LUAR - PRISCILLA ERMEL
VOICES FROM THE SKY - MAUD GEFFRAY
THE HOST OF SERAPHIM - DEAD CAN DANCE
A LOT'S GONNA CHANGE - WEYES BLOOD
Categories
Fille de Choix Luikster

Fille de Choix #6

Ophélie Baron: badass de l’ombre.

Ophélie, c’est une femme forte qu’on a rencontré à l’Eurosonic en janvier 2020. Elle est responsable des partenariats pour le réseau des radios Ferarock (26 en tout). Elle est celle qui centralise, consolide, uni les équipes, elle sort les radios de leurs studios. Luik Music et la Fera c’est une histoire faite pour durer, solide comme le béton, et d’ailleurs radio Béton (à Tours) c’est là où notre JB a fait ses armes avant de se faire happer à Liège par Luik. Ophélie est féministe, comme nous, et nous a dit que le mot “fille” de “fille de choix” c’était un peu condescendant. On lui a dit que c’était surtout pour le jeu de mot avec “fille de joie”, elle a rigolé puis elle a dit oui.

Voilà sa playliste à base de FEMMES, appréciez au max.

Dès qu’ils me l’ont proposé, j’ai dit un grand oui, et un merci à la Luikteam parce que j’ai trouvé l’idée beaucoup trop cool : Le but du jeu, 50-50 groupes de nanas et de mecs à mettre dans ma playlist. Dans un élan de féministe rebelle je me suis dit « mais f**k la gent masculine, je fais un 100% de nanas carrément ?! » Contente, je commence à m’y mettre. Direct j’ai repensé aux derniers concerts cools que j’ai vus et à certains de mes groupes fétiches… Je me rends compte très vite que la plupart sont des mecs (déception et prise de conscience en même temps) je déchante, faut dire que je ne suis pas aidée par la prédominance masculine dans le rock et ses dérivés garage, psyché (qui font la plupart de mes sorties concerts la semaine..) Je suis révoltée mais raisonnée en me disant qu’un 60-40 sera plus réaliste.. Bon et comme j’ai pas trop (pas du tout) l’attrait des chiffres, j’ai arrêté de penser au ratio et je me suis posée. Au bout du compte, je m’étais un peu précipitée, et je suis rassurée de vous dire qu’il y a beaucoup plus de femmes dans mes oreilles que je ne croyais. Je vous laisse recompter, enfin écouter surtout.

Ophélie Baron
Photo: Damien AA
Categories
Fille de Choix Luikster

Fille de Choix #5

Alexandra Masset : Liège secret Queen

Alexandra, c’est un peu la meuf à connaître à Liège. D’une façon où d’une autre, tu la croiseras ou tu entendras parler d’elle si tu foules le pavé de la Cité Ardente. Microfestival, Supervue, Ardentes, Playback St Léonard, Carnaval du Nord, elle est de toutes les organisations et de toutes les fêtes. Dans l’ombre pour le public, un vrai pilier en backstage. Nous sommes beaucoup à lui devoir beaucoup. Ha oui, Alex est aussi djette et s’occupe super bien des plantes vertes… On vous sert donc pour ce mois de février une « Fille de Choix » de choix. Merci Alex.

Pour écouter sa playliste, c’est par ici.

Invitation à un roadtrip musical bercé par des morceaux qui m’accompagnent depuis un temps ou qui ont croisé récemment mon chemin sans plus vouloir me quitter. Cette playlist, c’est une partie de moi que je vous dévoile… Bonne route et merci à Luik Music pour ce beau challenge féminin!

Alexandra Masset
Photo : Dominique Houcmant, célèbre Goldo, toujours partout dans tous les bons coups
Categories
Fille de Choix Luikster

Fille de Choix #4

Hélène Maigné, magic bookeuse

Hélène bosse chez Jerkov Musiques, une agence de booking et de management basée à Toulouse. Elle est notamment la bookeuse de It It Anita, Lysistrata et Slift sur la France. Comme beaucoup d’autres métiers de la musique, le travail des bookers est assez méconnu du public. Il faut se dire que sans Hélène, It It Anita n’aurait pas joué plus de 40 en France en 2019, par exemple. Avec sa playliste, vous pouvez saisir un petit peu d’elle et capter l’aura de son âme rock n’ roll.

Luik m’a demandé de faire une playlist, composée d’au moins 50% de morceaux interprétés/écrits par des artistes féminines.
Au début j’ai écarquillé les yeux, et je me suis mise à paniquer.
J’ai pleuré, j’ai hurlé, je me suis allongée par terre, j’ai tapé partout où je pouvais.
J’ai fini par prendre un sac en papier, et j’ai fait passer ma crise d’angoisse.
Après, j’ai bu un thé, et en fait, le temps que je boive ce thé, la playliste était faite.
Comme quoi, les angoisses, ça tient à rien.

Hélène Maigné
📸 Daniel Maigné, le papa de Hélène qui est photographe
Tracklist
1Concrete – Shame
2Don’t Go To Anacita – Protomartyr
3Ring – Michelle Blades
4Continental Shelf – Preoccupations
5Europe Is Lost – Kate Tempest
6FOOTSTEPS AT THE POND – La Dispute
7Body – Julia Jacklin
8Cheap Ring – Miserable
9Dark Park – Rozi Plain
10Blue Child – Lucie Antunes
11Seventeen – Sharon Van Etten
12Not – Big Thief
13Enta Fen – Soapkills
14Old Downtown – Camp Claude
15Велика й смiшна – alyona alyona
16The Dazzler – Ex:Re
17Weird Fishes/ Arpeggi – Radiohead
18Butterfly – Leonie Pernet
19Ravel: Piano Concerto in G Major, M. 83: II. Adagio assai (Live) – Maurice Ravel
20UFOF – Big Thief
21Act Your Age – A Place To Bury Strangers
22Mythmaster – Lightning Bolt
23New Grounds – Bison Bisou
24Maidenhead – Protomartyr
25The Wind – PJ Harvey
26Fixture Picture – Aldous Harding
27Pressure to Party – Julia Jacklin
28My Friend Sean – Pinky Pinky
29Darkhorse – Emma Ruth Rundle
30Street Justice – Death Valley Girls
31Azo Toke – KOKOKO!
3215-38 – Birds in Row
33Oasis – La Chica
34Noir – Yseult
35I Owe You Nothing – Seinabo Sey
36Try a Little Tenderness – Nina Simone
37De mon âme à ton âme – KOMPROMAT
38Look at Them – Jeanne Added
39Moon – Jell-oO
40Edgar – EDGAR MAUER
41Sentimental Girl – Noir Audio
Categories
Fille de Choix Luikster

Fille de Choix #3

Namur Roller Girls are getting you PUMPED

On a invité les meufs de l’équipe de roller derby de Namur à faire la sélection de ‘Fille de Choix’ pour réchauffer ton mois de décembre. Si t’es jamais allé voir un match de roller derby, vas-y parce que ça fout la patate et ça défoule un max.

En faisant la sélection, on s’est rendu compte entre équipes que l’on découvrait plein de nouvelles interprètes/compositrices/groupes à rajouter dans nos playlistes souvent un peu trop masculines.

Namur Roller Girls
Tracklist
1Allez allez allez – Camille
2Hooked on Metal – Acid
3Death Valley ’69 – Sonic Youth
4Lose It – Austra
5Celebrate – Coely
6Sing Song Sally – An Pierlé
7Kalla Mig Hvað? prod.BNGRBOY – Daughters of Reykjavík
8Plain Gold Ring – Live – Kimbra
9Jupiter 4 – Sharon Van Etten
10Your Best American Girl – Mitski
11Mouldy Beauty – JUICY
12Cellophane – FKA twigs
13I Hope You Die – Molly Nilsson
14Emergency – Girlschool
15Si j’étais un homme – Chilla
16Better – Regina Spektor
17Jalousie – Angèle
18Marcia Baïla – Les Rita Mitsouko
19Lost on You – LP
20All Is Full Of Love – Björk
21Louder – DJ Fresh
22Single Ladies (Put a Ring on It) – Beyoncé
23Malibu – Miley Cyrus
24Still on My Mind – Dido
25Edge of the Ocean – ivy
26Maria – Blondie
27Shewolf – Intergalactic Lovers
28Because the Night – Patti Smith
29Jungle Drum – Emilíana Torrini
30I Think We’re Alone Now – Tiffany
31Bulletproof – La Roux
32Brother – The Organ
33Here – Alessia Cara
34Next To Me – Emeli Sandé
35Acapella – Kelis
36anxiété – Pomme
37i love you – Billie Eilish
38Familiär – Agnes Obel
39Like Boys – Hyphen Hyphen
40Something In The Water – Brooke Fraser
41American Boy – Lost Frequencies Remix – Estelle
42Hallelujah – Alicia Keys
43La nuit – L.E.J
44Ho Ho Ho – Sia
45Hell Is For Children – Pat Benatar
46Send Me A Postcard – Shocking Blue
47Love In A Void – Siouxsie and the Banshees
48Push It – Salt-N-Pepa
49Waiting Room – Demo – Grace Carter
509 to 5 – Dolly Parton
51Something – Julien Baker
52Bigmouth Strikes Again – 2011 Remaster – The Smiths
53Une sorcière comme les autres – Anne Sylvestre
54I’m Broke – Kimberose
55Queen’s Speech 4 – Lady Leshurr
56Petit pays – Cesária Evora
57Get Ur Freak On – Missy Elliott
58Free – Etana
Categories
Fille de Choix Luikster

Fille de Choix #1

Myriam Leroy, guerrière féministe

Pour lancer notre nouvelle playliste féministe, on a demandé à l’excellente Myriam Leroy de nous partager ses écoutes. Elle nous fait l’honneur d’inaugurer ‘Fille de Choix’ avec une sélection en équilibre entre booty shaking et sensibilité. Dedans, tu peux par exemple retrouver le morceau de It It Anita sur lequel elle est en featuring, ‘Tanker 2, Pt II’.

En réalisant cette playlist, je me suis rendue compte que l’exercice n’était pas si facile. Les femmes musiciennes existent, bien entendu, mais on doit sans doute plus les chercher que les hommes. Et c’est plus vrai encore concernant les artistes de notre Fédération Wallonie-Bruxelles. Elles ne bénéficient pas de la même visibilité que leurs homologues masculins (au-delà d’arbres tels qu’Angèle qui cachent la forêt, il faut se prendre la tête sur Google pour les trouver). C’est donc un plaisir et une nécessité de les mettre en valeur.

Myriam Leroy
Tracklist
1Got ‘Til It’s Gone – Janet Jackson
2I Put A Spell On You – Nina Simone
3Everything Is Everything – Ms. Lauryn Hill
4With Every Heartbeat – Kleerup
5Losing You – Solange
6Don’t Let Go (Love) – En Vogue
7Nothing Breaks Like a Heart (feat. Miley Cyrus) – Mark Ronson
8Jolene – Dolly Parton
9Two Weeks – FKA twigs
10Paradis Perdus – Christine and the Queens
11La nuit n’en finit plus – Petula Clark
12Amoureuse (feat. Fanny Ardant) – Véronique Sanson
13Read All About It, Pt. III – Emeli Sandé
14Mercedes Benz – Janis Joplin
15Bulletproof – La Roux
161 Thing – Amerie
17Lately – From The HBO Series True Detective – Lera Lynn
18Pa’llegar A Tu Lado – Lhasa De Sela
19Djadja – Aya Nakamura
20Yoga – Janelle Monáe
21212 – Azealia Banks
22Only U – Ashanti
23Si c’était le dernier – Diam’s
24Younger – Seinabo Sey
25Right Here (Departed) – Brandy
26I Wrote the Book – Beth Ditto
27In Public – Kelis
28Soon We’ll Be Found – Sia
29Are You That Somebody? – Aaliyah
30Try Sleeping with a Broken Heart – Alicia Keys
31Always Be My Baby – Mariah Carey
32Do It Like A Dude – Jessie J
33Bad Girls – M.I.A.
34Don’t Wait – Mapei
35M’en voulez-vous? – Pauline Croze
36You Don’t Own Me – Lesley Gore
37Feeling Good – Ms. Lauryn Hill
38SLT – Suzane
39Don’t Care – Coely
40Jolie – Shay
41Pause – Saskia
42Le printemps – Cléo
43What’s a Woman – Vaya Con Dios
44The Best Thing – Charlotte Adigéry
45On My Own – La Jerôme
46Take Me Coco – Zap Mama
47Amoureux solitaires – Lio
48Wazabi – Soldout
49Bandy Bandy – Zap Mama
50I’m Gonna Leave You – Melanie De Biasio
51Count Our Fingers Twice – JUICY
52Tanker 2, Pt. 2 – It It Anita
53Love Sex Magic – Ciara